samedi 11 mai 2013

L'éveil des songes

Voilà presque dix ans, j'écrivais une nouvelle pour un cours de français, sur le thème du "son" : mon premier appel à textes. Cela donnait une nouvelle à trois voix, deux de l'héroïne, une en sommeil, une en éveil, et celle d'un des anges qu'elle essaye de sauver dans ses rêves. Il y avait un chat blanc et ça se finissait bien, c'était adorable tout plein.
Il y a bientôt trois ans, je reprenais l'idée de cette nouvelle, en bannissait les anges, les remplaçant par les Oneiroi, et les démons par des Ephialtès (trois ans et toujours pas sûre de l'écriture !). Aujourd'hui, cette nouvelle devient novella et trouve sa place dans les challenges, alors je vous livre ma petit feuille-challenge :

Auteur : Nariel Limbaear

Titre de la novella : L'éveil des songes

Genre : fantastique ?

Nombre de signes prévus : là je pêche un peu, parce qu'au début, elle ne devait faire que 50 000, et elle les a atteint sans se retourner. Vu où en est l'histoire, je dirais 85 000 / 90 000 cec

Résumé : Les rêves sont réputés pour donner les clefs du réels. Mais à partir de quand un rêve n'est plus une clef ?
Quand il devient une porte.

Informations diverses :
J'alterne dedans les moments dans la réalité, rédigés à la troisième personne, tandis que dans les rêves/cauchemars, c'est Lyra qui raconte à la première personne.
A part ma flemme légendaire, j'avoue que j'y vais un peu à reculons, parce qu'au début, je pensais partir sur quelque chose de très light, et je me retrouve avec quelque chose d'assez sombre. Du coup, c'était un peu le combat intérieur "non mais je veux pas y aller" "mais si c'est chouette tu vas voir" "oui mais non".
Et à côté de ça, j'ai une horde de grenouilles en furie qui vont m'en vouloir, et heureusement, me pousser à aller plus vite pour que je reprenne mon roman

Pourquoi classer ce challenge dans "Au fond des marais" :
Parce que malgré ses dehors tout beau tout mignon on rêve et c'est chouette, à partir de la moitié, elle prend une direction un chouïa perturbante.


Donc voilà, un nouveau projet ! Il ne me manquait plus que ça...

A bientôt !

Nariel Limbaear